Jardinage


 

Quelques conseils pour bien cultiver - BzarovoreNous avons réunis quelques petits conseil de jardinage, découvrez des petits secrets souvent méconnus.

Réussir la plantation des bulbes à floraison printanière

Même si les bulbes à floraison printanière peuvent être plantés jusqu’à la fin octobre, avant que le sol gèle, il est plus avantageux de les mettre en terre le plus tôt possible l’automne pou laisser le temps aux racines de bien se développer, de s’encrer au sol et, de ce fait, fleurir plus tôt le printemps suivant.

Il est important que les bulbes soient plantés dans un sol meuble. Généralement, on transplante les bulbes à une profondeur d’environ 2 ou 3 fois leur diamètre, la pointe orientée vers le haut. Un bulbe planté trop profondément risque de ne pas émerger.

L’utilisation de bons outils contribue à la réussite de la plantation. Avec un petit transplantoir à main, il est plus facile de faire des trous entre les végétaux déjà établis.

De plus, ces outils permettent de faire des cavités dont la profondeur est uniformisée. Aussi, l’utilisation d’un petit sarcloir à main (ex : à 3 dents) permet de bien ameublir le sol et, s’il y a lieu, d’incorporer les amendements (engrais, compost, poudre d’os). Pour terminer, il est important de bien arroser.

Fragilité d’une pelouse nouvellement semée

Une pelouse nouvellement semée demeure fragile la première année (à la sécheresse, à la chaleur, aux produits chimique, etc.).

Pour cette raison, il est préférable d’effectuer le semi soit en mai ou soit de la mi-août à la mi-septembre, périodes où il fait plus frais.

Par ailleurs, lors de la première année, il est préférable d’éviter d’appliquer des engrais chimiques et des herbicides pour ne pas brûler et abîmer les jeunes plantules.

Si on veut éliminer les mauvaises herbes, il est conseillé de les éliminer manuellement ou avec un outil approprié (ex : arrache-pissenlit) aussitôt qu’on les aperçoit.

Pour protéger les jeunes plantules de la sécheresse au cours de l’été, on peut incorporer au sol (lors du semi) une mince couche de tourbe pour conserver l’humidité. Pour nourrir le sol, on ajoute de la chaux et du compost.

Finalement, il est préférable d’utiliser un mélange de graines composé de différents cultivars, pour augmenter la résistance du gazon aux maladies et autres agressions.

Les meilleurs ventes de pelouses sur Amazon.fr

Ne pas couper la tête des palmiers

On ne devrait jamais couper la tête d’un palmier, car elle ne repousse pas et le plant risque de dépérir par la suite. Pour que les palmiers aient fière allure, il est conseillé de supprimer uniquement les vieilles palmes séchées (feuilles) et de couper l’extrémité des folioles lorsqu’elle est brunit.

Si vous voulez cultiver des espèces qui atteignent une hauteur importante, vous devez vous assurer que les plafonds de votre demeure le permettent (plafonds très hauts, grande verrière). Si votre maison ne permet pas le développement de grands palmiers, il est conseillé de choisir plutôt des espèces à croissance lente (ex : palmier nain, palmier-dattier nain).

Les meilleurs ventes de palmiers sur Amazon.fr

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 Phoenix des Canaries palmier Phoenix des Canaries palmier 3 Commentaires 39,95 EUR
2 Auihiay 48 pièces 4 Sortes de Feuilles... Auihiay 48 pièces 4 Sortes de Feuilles... Pas de notes 17,52 EUR
3 Widmann 2392C Palmier décoratif... Widmann 2392C Palmier décoratif... 14 Commentaires 13,90 EUR
4 Palmier de jardin Palmier de jardin 1 Commentaires 29,95 EUR
5 FloraAtHome - Plante verte -... FloraAtHome - Plante verte -... 27 Commentaires 34,95 EUR

Des treillis décoratifs pour vos plantes grimpantes

Les plantes grimpantes ont besoin d’un support pour croître, car leurs tiges ne sont pas suffisamment rigides pour supporter leur poids. Le type de support à utiliser est souvent fonction du mode de fixation de la plante grimpante (ex : crampons, vrilles, tiges volubiles, ventouses, etc.).

Les plantes grimpantes qui produisent des vrilles (organes filiformes qui s’enroulent, comme la clématite et le pois de senteur) ainsi que les plantes dont les tiges sont volubiles (comme le célastre, le kiwi, la gloire du matin, le houblon commun et le dolique lablab) croissent très bien sur un treillis.

La présence d’un treillis offre plusieurs avantages. D’abord, contre un mur ou une clôture, ce support empêche leur détérioration (ex : pourriture du bois). De plus, il est facile de décrocher le treillis pour l’entretien (ex : repeindre la clôture) et la taille de la plante grimpante (ex : élimination des tiges malades, brisées, etc.) et pour coucher les plantes grimpantes qui ont besoin d’être protéger pour l’hiver.

Lors de l’installation d’un treillis, il est conseillé de laisser un espace entre le mur ou la clôture d’au moins 10 cm (15 cm et plus pour les grosses plantes grimpantes). Cet espace favorise la circulation de l’air entre le plant et le mur (ou la clôture) et empêche la condensation de l’eau (rosée, etc.).

Cela est important pour diminuer les risques de maladies du feuillage causées par l’humidité (ex : moisissure grise, blanc, anthracnose, etc.). De plus, cet espace permet à la pluie d’atteindre le sol à la base du plant. Aussi, la circulation d’air permet de rafraîchir la plante lors des fortes chaleurs.

Il existe plusieurs modèles de treillis à la fois décoratifs et de qualité. Pour vous aider à choisir, n’hésitez pas à demander conseils auprès de spécialistes en jardinage et en aménagement paysager.

Les meilleurs ventes de plantes grimpantes sur Amazon.fr

Cultivez des 'plantes vedettes'

Souvent, ce qui fait la beauté et le charme d’un jardin, c’est tout simplement la présence d’une ou de quelques 'plantes vedettes'. Pratiquement n’importe quelle plante peut être une 'plante vedette'. De tels végétaux sont des points d’attrait qui rehaussent la beauté des autres plantes de l’aménagement.

Une plante peut être vedette soit par l’aspect caractéristique de son feuillage (texture, couleur), soit par son port particulier (pleureur, érigé, tortueux, etc.), sa dimension ou la couleur de ses fleurs. Une grande gamme de plantes sont des 'plantes vedettes', quelles soient grimpantes, sur tige (ex : arbuste ou arbre sur tige) ou quelles produisent des fleurs colorées (ex : massif d’annuelles, de vivaces, de bulbes, etc.).

N’hésitez pas à cultiver un 'plante vedette', elle peut être l’élément de réussite de votre aménagement paysager.

Voici quelques suggestions de 'plantes vedettes' :

  • Cornouiller à feuilles panachées (Cornus alba'Elegantissima')
  • Févier 'Sunburst' (Gleditsia triacanthos inermis'Sunburst')
  • Robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia)
  • Conifères au feuillage bleuté
  • Fusain ailé (Euonymus alata)
  • Tamarix de Russie (Tamarix ramosissima)
  • Fustet = arbre à perruque (Cotinus coggygria)
  • Mûrier pleureur (Morus alba 'Pendula')
  • Caraganier pleureur 'Walker' (Caragana arborescens 'Walker')
  • Hêtre pleureur pourpre (Fagus sylvatica 'Purpurea Pendula')
  • Bouleau pleureur 'Youngii' (Betula verrucosa'Youngii')
  • Massif de graminées (ex : Miscanthus spp.)

Et toute autre plante que vous trouvez belle !

 

La taille d’automne d’un rosier sur tige

Les rosiers sur tige sont très intéressants, car ils permettent d’exploiter la dimension verticale du jardin. Comme tous les autres types de rosiers, les rosiers sur tige bénéficient d’une taille d’entretien. Ils peuvent être taillés à l’automne ou au printemps.

À l’automne, lorsque les feuilles sont tombées, on conseille d’éliminer les branches mortes, malades et abîmées. De cette façon, on réduit de beaucoup les risques d’infestations d’insectes et de maladies. Par la suite, on en profite pour raccourcir les tiges d’un tiers de leur longueur.

Vous remarquerez que les rosiers sur tige émettent, le long de la tige, des pousses sans couleur ni fleur. Pour éviter que le rosier ait l’allure d’un buisson, il faut éliminer ces rejets en les coupant à la jonction de la tige (aussi près que possible du tronc, mais en préservant le bourrelet cicatriciel). À noter que ces rosiers sont sensibles au froid et qu’ils requièrent une bonne protection hivernale.

Au printemps, la taille consistera à conserver que les jeunes pousses vigoureuses et à raccourcir les pousses latérales en préservant deux bourgeons. On taille les rosiers sur tige de façon à leur donner une forme symétrique.

Pour que la taille soit bénéfique et bien faite, on conseille d’utiliser un sécateur bien aiguisé et désinfecté (ex : à l’alcool à friction) pour éviter d’endommager les tiges et de propager des maladies.

Les meilleurs ventes de rosiers sur Amazon.fr

 

Arrachez les pissenlits avant qu’ils ne deviennent envahissants

Avoir quelques pissenlits ici et là sur la pelouse n’est pas dommageable en soi et leur présence ajoute même une touche de couleur intéressante, en plus d’attirer des insectes utiles.

Toutefois, si ces plantes deviennent envahissantes, il est conseillé, avant d’avoir recours à des herbicides chimiques, d’arracher manuellement les plants à l’aide un râteau à pissenlit disponible dans les centres jardin. Les dents très serrées de cet outil arrache aisément les plants.

Pour réduire le nombre de pissenlits présents l’année suivante, il est conseillé de les arracher avant qu’ils ne produisent leurs graines volantes. Il faut également prendre soin de bien extirper les racines, car les pissenlits se multiplient très rapidement par leurs rhizomes.

Les pissenlits prospèrent sur une pelouse peu vigoureuse et clairsemée, dans un sol compacté et sec. Toutes pratiques qui améliorent la structure du sol et qui le rendent moins compact diminuent les risques d’invasions. Il est donc conseillé d’aérer le sol et d’ajouter un peu de compost que l’on fait pénétrer à l’aide d’un râteau à feuille dont on oriente les pointes vers le haut.

De plus, il est conseillé d’éviter de couper le gazon trop court lors des périodes de grandes sécheresses afin de préserver l’humidité du sol.

# Aperçu Produit Evaluation Prix
1 DETOX Minceur Diurétique Puissant... DETOX Minceur Diurétique Puissant... 131 Commentaires 17,95 EUR
2 Comprimés Bio - Pissenlit 200 Comprimés Bio - Pissenlit 200 13 Commentaires 11,90 EUR
3 DÉTOX FOIE | 90 Gélules Végétales |... DÉTOX FOIE | 90 Gélules Végétales |... 9 Commentaires 18,90 EUR

 

Pour prolonger la vie d’un cactus boule rouge 

Le cactus boule rouge (Gymnocalycium mihanovichii friedrichii) est un petit cactus globulaire greffé sur un cactus vert (à noter qu’il existe aussi des variétés dont la boule est jaune, orange, crème, etc.).

Cette plante est généralement éphémère car le porte-greffe (la partie verte) s’affaisse après un ou deux ans. Toutefois, il est possible de prolonger la vie du cactus, pendant des dizaines d’années, en greffant la boule colorée sur un autre porte-greffe plus durable, comme par exemple sur le cactus cierge.

Pour ce faire, on coupe transversalement et à plat une portion du sommet du greffon (cactus boule rouge), de sorte que le diamètre corresponde à celui du porte-greffe (cactus cierge). Ensuite, on coupe légèrement en biseau le bord de la partie tranchée.

Sur le porte-greffe (cactus cierge), on tranche à plat le sommet et on taille les bords en biseau, vers le bas. On coupe une mince tranche sur chacun (porte-greffe et greffon), puis on les assemble en s’assurant que leurs anneaux coïncident bien. On presse légèrement pour évacuer les bulles d’air. On peut fixer les deux parties avec un élastique de caoutchouc passant sous le pot et sur le greffon. On garde ainsi fixé le plant à un endroit sec et à l’abri du soleil pendant environ 2 à 4 semaines.

 

Cactus de Noël : éviter les changements brusques des conditions de culture

Il arrive que les cactus de Noël perdent leurs boutons floraux après avoir subit un changement radical de l’environnement et de conditions de culture. Ce trouble est particulièrement fréquent à l’achat du plant qui, après quelques temps rendu à la maison perd ses boutons floraux.

Cela peut être causé par un stress lors du transport et aussi parce que les conditions ambiantes retrouvées à la maison sont différentes de celles maintenues au centre jardin. Malgré que la chute des bourgeons soit fâcheuse, le plant refleurira abondamment l’année suivante.

Pour éviter de faire subir un stress inutile à un cactus de Noël, il est conseillé de maintenir des conditions de culture constantes : une température normale, assurer une atmosphère humide (pas trop sèche).

De plus, pour ne pas provoquer des changements brusques de l’environnement, on doit éviter de placer le plant où il y a des courants d’air (endroits où il y a des passages fréquents, près d’une porte ouvrant à l’extérieur, etc.) et on ne doit pas mettre la plante à proximité d’une source de chaleur (foyer, poêle, calorifère).

 

Semis de tournesol

Les tournesols peuvent être semés directement au jardin, car ils sont des plantes à croissance très rapide.

On peut les semer à l’automne dans une plate-bande bien protégée. Le printemps suivant, on pourra repiquer les jeunes plantules à l’endroit voulu (dans une plante bande ou un massif), lorsque les derniers gels seront passés. Avant de semer, il est important de bien ameublir le sol et de le débarrasser des mauvaises herbes en sarclant avec un outil de qualité (binette, sarcloir).

On nivelle le sol avec un râteau, on creuse des sillons et on sème à une profondeur et une distance appropriées à la variété, puis on couvre de terre.

Si on sème les tournesols au printemps, on le fait 2 à 3 semaines avant les derniers gels en procédant de la même façon, mais en prenant soin de bien arroser avec un jet d’eau fin pour ne pas déranger les semences et pour maintenir le sol humide jusqu’à la levée des plants.

Finalement, on doit s’assurer que ces belles plantes croîtront à un endroit ensoleillé, dans un sol bien drainé et légèrement humide.

Outils de coupe : quelques soins avant de les remiser pour l’hiver

Les outils de coupe doivent être en bon état pour être efficaces et pour ne pas causer de blessures aux plantes lors de la taille. À chaque automne, lorsque les activités de jardinage sont terminées, on devrait nettoyer à fond les sécateurs, les cisailles à haie et autres outils de coupe mécaniques, avant de les remiser.

À l’aide d’un chiffon, on prend soin d’ôter le surplus de terre, de sève séchée et autres débris incrustés puis on désinfecte les lames avec de l’alcool à friction. Pour empêcher la formation de rouille et faciliter l’ouverture et la fermeture des lames, on devrait huiler les outils avec une mince couche de graisse ou de vieille huile à auto.

On les accroche ensuite en hauteur plutôt que de les laisser sur le plancher pour éviter que l’humidité ne les abîme. On peut aussi les déposer sur une planche couverte d’un plastique. Ces traitements prolongeront la durée de vie des outils, en plus de préserver leur efficacité.

 

Sarclage et binage du sol

On vous conseille de sarcler le sol de votre potager et de votre plate bande régulièrement, au cours des mois de mai, juin et juillet. Cela élimine les mauvaises herbes dès leur émergence, avant qu’elles ne deviennent trop nuisibles pour vos plantes.

Un autre bienfait apporté par le sarclage et le binage est que cela permet de briser la surface du sol qui a tendance à durcir et à se compacter. Cela améliore la structure et l’aération du sol.

Il existe de bons outils pour biner et sarcler tels que la houe, le sarcloir, la binette. Il est conseillé d’aiguiser régulièrement leurs lames pour de meilleurs résultats.

 

Taille : utilisez des outils en bon état

Avant de tailler vos plantes, il est important de vous assurer que vos outils de coupe sont en bon état.

Premièrement, ils doivent être très propres, sans rouille et sève (surtout celle laissée par les conifères). Vous devriez désinfecter vos sécateurs avant chaque coupe avec de l’alcool, une solution d’eau de javel ou tout autre savon désinfectant.

Les lames de vos outils doivent être bien aiguisées pour obtenir une coupe nette et franche.

Des outils mal affûtés écrasent les tissus des rameaux : cela nuit à la cicatrisation des plaies et favorise l’introduction de maladies et d’insectes. Pour bien aiguiser les lames, vous pouvez vous servir d’une pierre à aiguiser : vous affûtez un seul côté de la lame, en respectant l’angle déjà existant.

Les meilleurs ventes d'outils pour tailler sur Amazon.fr